Balade au coeur de Belleville

Balade au coeur de Belleville

Assurément, ce n’est pas un quartier comme les autres. Tout en ayant su préserver sa tradition populaire, Belleville est avant tout un quartier qui bouge. Tout y passe ! Ateliers d’artistes, Cafés alternatifs, lieux insolites ou encore associations. En route pour une balade à travers les petites rues bellevilloises pour le moins surprenantes.

belleville

Drôle de voyage que nous propose Belleville. De bout en bout, c’est un quartier remarquable de diversité, de convialité et de surprises. Jugez plutôt :

Autour de la « Place sans nom »

Rendez-vous Métro Télégraphe à deux pas du cimetière de Belleville, au Marché Télégraphe (le mercredi et le samedi), dans la rue du même nom. Respirez les effluves fruitées et laissez vous porter par cette ambiance « popu », typique des sept marchés du 20e arrondissement.
Après avoir acheté quelques victuailles pour pouvoir casser la croûte, il est temps de battre le pavé bellevillois ! On descend la rue de Belleville, puis on tourne à droite pour prendre un chemin de traverse, rue Levert, un ancien chemin de vigne. Arrivé à l’intersection avec les rues des Cascades, de la Mare et des Couronnes, nous tombons sur…rien, ou plutôt sur une petite place. Un endroit unique que  les riverains appellent : « la Place sans nom ». Tendez l’oreille et vous entendez de l’eau couler. Normal, nous sommes juste au-dessus des sources et de l’ aqueduc qui approvisionnaient -il y a de longues années-  tout l’est parisien.

Café et ateliers

Continuons cette balade hors des sentiers battus, et engouffrons-nous dans la rue de la Mare pour s’arrêter quelques instants au numéro 21, juste devant ce bar associatif : le Mobil Home. Si vous cherchez un bar façon « Bastille », vous vous êtes trompés d’endroit ! Ici, on organise des expos, des apéros, on donne des cours de zouk… Notez qu’à deux pas se trouve la rue des Cascades et ses nombreux ateliers d’artistes, d’artisans – et d’artisans-artistes ! -. Comme par exemple au n°21, le mosaïste, Michel Berigaud, une figure du quartier, membre des Ateliers d’Artistes de Belleville, 32, rue de la Mare, qui regroupe 200 artistes et organise des portes ouvertes fin mai.

Le parc de Belleville

Maintenant direction le parc de Belleville ! Pour cela, il est conseillé de passer par la cité Antoine Loubeyere pour retrouver l’atmosphère des derniers ateliers-ouvriers, puis d’emprunter l’escalier du délicieux passage Plantin et ses maisons perdues dans la verdure.
Ca y est, nous voilà enfin devant le panorama de la célèbre terrasse belvédère du parc de Belleville. Face à ce point de vue, on se prend à penser que décidément Belleville n’est pas un quartier tout à fait comme les autres… A voir dans le parc : la Maison de l’Air,  pour mieux comprendre les liens fragiles qui nous unissent avec l’atmosphère parisien, ou encore le fronton de la première crèche de France, « La goutte de Lait », datant de 1820 (sortie rue Julien Lacroix).

Associations et Sport

Pour finir d’arpenter le bitume bellevillois, passons par le métro Belleville auprès duquel se trouve deux associations très dynamiques : Belleville Insolite, 1 rue Houdin, qui propose des circuits pour partir à la rencontre des habitants et des histoires oubliées du quartier, et le Réseau d’échanges de savoirs, rue Jules Romain, dans lequel on offre ses compétences en échange d’un apprentissage réciproque.
On achève cette balade par la descente des boulevards de Belleville et de Ménilmontant, en passant devant le centre sportif Paris Sport Club, 60 bd de Ménilmontant, l’un des clubs référence de la capitale. On aperçoit au loin le cimetière du Père Lachaise, qui organise des visites thématiques tout au long de l’année.

Ouf ! Mine de rien après un tel périple, il est temps de prendre un peu de repos. Ce café fera parfaitement l’affaire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *